Présentation
Le pain effectue un long parcours dans le temps et l'espace depuis l'apparition de l'épautre en Ethiopie, les galettes des nomades, les moissons de la Sicile romaine, l'Europe des famines jusqu'aux moissons abondantes de la modernité. Les silos des

moulins géants ont succédés meules de pierre. Le four tunnel surveillé par des ingénieurs remplace le four bâti chauffé au bois, héritage de l'antiquité gréco-romaine. Il faut toujours semer le grain, récolter la moisson, moudre le grain en farines diverses avant d'arriver dans la maie de la ferme ou le pétrin du boulanger. Dans notre parcours il y a des hommes et des champs, des rivières et des vents, du fagot et des briques et puis au bout de tout une boule de pain qui fait soupes et tartines.

Les deux parcours proposés :
"Des moissons et des hommes" est destiné au public scolaire. Un séjour en Bouriane à préparer avec l'enseignant et la classe tout au long de l'année.
"La route des pains" s'adresse à un petit groupe qui désire découvrir les richesses du patrimoine Quercynois au détour d'une randonné de fours en fours émaillée de quelques cuissons de pains et d'autres spécialités locales.
Ces séjours sont mis en place avec les participants.

"Des moissons et des hommes"
Al'occasion de vacances ou de classes vertes un groupe d'âge scolaire va se livrer à une exploration des étapes qui conduisent du grain au pain pour arriver à mettre en oeuvre finalement des fabrications traditionnelles savoureuses à déguster sur place. Le séjour verra visites alterner avec ateliers pratiques portant essentiellement sur les pratiques de panification depuis le four jusqu'au pain.

"La route des pains"
Faire le pain, un geste toujours identique, toujours différent. Un voyage au coeur des pratiques locales nous le dira peut-être? Passer d'un four à l'autre, du four banal au four privé, pour une randonnée locale à la recherche du goût du pain.

4